Communiqué du 6 mars 2019

Communiqué du 6 mars 2019


A Paris, le 6 mars 2019,

L’Unité Pour l’Ostéopathie (UPO) est la seule fédération professionnelle ostéopathique ; elle regroupe depuis 2012 des acteurs socioprofessionnels représentatifs ainsi que des fédérations d’étudiants et d’établissements de formation.

Les détails du processus de certification des établissements de formation à l’ostéopathie initié par l’UPO et opéré par Bureau Veritas Certification ont été développés dans une publication du mois de décembre 2017.

Rappelons que les critères de certification reposent sur les critères d’agrément issus des décrets et arrêtés concernés.

L’UPO a invité en 2017 les établissements de formation à se rapprocher de Bureau Veritas Certification afin de souscrire à la procédure d’audit en vue de la certification.

Au 1 mars 2019, 11 établissements de formation sont certifiés.

Ces établissements sont :

◦ IdHEO Nantes ;

◦ Holistéa Cergy-Pontoise ;

◦ Isostéo Lyon ;

◦ CIDO Saint-Etienne ;

◦ ITO Toulouse ;

◦ CEESO Paris ;

◦ ENSO Lille ;

◦ EOP Paris ;

◦ COS Strasbourg ;

◦ COP Aix-Marseille ;

◦ ESO Paris-Supostéo

Des audits sont planifiés pour d’autres établissements.

Rappelons que :

• 31 établissements de formation à l’ostéopathie bénéficient aujourd’hui d’un agrément du ministère de la santé et sont autorisés à délivrer le titre d’ostéopathe.

• Cet agrément est attribué sur dossier et aucun contrôle in situ n’est organisé par les pouvoirs publics.

Il apparaît donc qu’une partie des établissements de formation n’a pas encore souhaité qu’un auditeur externe, assermenté et neutre effectue un contrôle de conformité dans leur établissement.

L’UPO incite les futurs étudiants à se montrer vigilants quant au choix de leur établissement de formation à l’ostéopathie et n’hésitent pas à prendre en considération les résultats de cette campagne de certification.

Le Conseil d’Administration de l’UPO.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Communiqué de l’Unité pour l’ostéopathie (UPO)

Communiqué de l’Unité pour l’ostéopathie (UPO) Une étude menée par Christelle Nguyen et Coll., intitulée « Effect of Osteopathic Manipulative Treatment vs Sham Treatment on Activity Limitations in Pat

Informations Pratiques